La femme enceinte

Présentation

 

 

La grossesse apporte beaucoup de modifications à votre corps pour bien accueillir le bébé.

La posture va être modifiée tout au long de la grossesse avec une hyperlordose qui apparaît (cambrure lombaire), les points d’appuis au sol qui changent, et les articulations sont soumises à plus de contraintes du fait de la prise de poids. Votre posture change.

Cela peut se traduire pour la femme enceinte par des gênes ou douleurs au niveau du dos, du bassin, du coccyx, du pubis ou au niveau des membres inférieurs réveillant parfois des anciennes douleurs de type sciatique.

 

L’ostéopathe va alors, par le biais de techniques  douces, agir sur:

  • la modification posturale: modification du centre de gravité,

  • sur les zones de changement de courbures,

  • sur les tensions du diaphragme,

  • sur l’état congestif (drainage).

 

 

Indications

 

 

  • Sciatalgies, lombalgies, cruralgies, pubalgies.

  • Douleurs coccygiennes, dans la zone pubienne.

  • Douleurs articulaires diffuses, asymétrie du bassin.

  • Douleurs costales, difficulté à respirer. 

  • Troubles ou incontinences urinaires.

  • Troubles digestifs : reflux gastriques…

  • Préparation du bassin à l’accouchement.

 

 

Nombre de consultations

 

De manière générale : une à deux séances par trimestre.

Une séance un mois avant l’accouchement (fin du 8ème ou début du 9ème mois).

Si cela lui semble nécessaire, avec votre accord, votre ostéopathe prendra contact avec votre médecin. 

 

NB : Elles ne dispensent en aucun cas d’un suivi obstétrique conventionnel.

Après accouchement (post-partum)

 

Motifs de consultation :

 

  • Bilan ostéopathique et postural.

  • Sciatalgies, lombalgies, cruralgies post- partum.

  • Douleurs coccygiennes, pudendales (zone du pubis).

  • Douleurs de dos d’ordre postural liées ou non à l’allaitement.

  • Douleurs costales, difficulté à respirer.

  • Troubles urinaires, gynécologiques …

 

 

 

Le nourrisson

Présentation

 

L’accouchement peut être le premier des traumatismes pour le bébé. Que ce soit par voie basse classique, par l’utilisation de spatules, ventouses, forceps, ou même par césarienne avec une mauvaise position in utero (dans l’utérus). Le nouveau-né est soumis à des pressions crâniennes qui pourront avoir des conséquences immédiates comme la tête un peu déformée, le crâne aplati d’un coté (plagiocéphalie), ou ultérieures comme une scoliose, une attitude scoliotique, des troubles ORL ...

Un examen très doux du nouveau né détectera aisément les dysfonctions mineures à l’origine de tous ces maux. Par une correction manuelle appropriée, toujours en douceur, votre bébé retrouvera toute sa joie de vivre. Les mains expertes et attentives d’un ostéopathe lui permettront de bien démarrer dans la vie.

 

 

  Indications

 

  • Régurgitations non liées à une allergie aux protéines de lait.

  • Coliques du nourrisson, constipations et troubles digestifs.

  • Nervosité, troubles du sommeil, difficulté à faire ses nuits.

  • Troubles ORL chroniques, canal lacrymal bouché.

  • Suivi articulaire costal en complément de la kinésithérapie respiratoire.

  • Rotation de la tête toujours du même côté, dort toujours du même côté.

  • Certains torticolis du nouveau-né.

  • Asymétrie du crâne, plagiocéphalie (aplatissement du crâne) liées ou non à une instrumentation (forceps, spatules, ventouses…).

  • Instrumentation, accouchement difficile, trop long ou trop rapide.

  • Asymétrie faciale (œil plus petit, bouche déviée, oreille décollée...).

  • Allaitement : difficulté de succion.

 

Yohan AMSELLEM

Osteopathe D.O.

+972 (0) 53 708 19 10

 

myclinic 

Mercaz Baalei Melaha 13, Tel-Aviv 

www.myclinic.co